Admirer l’autre pour l’aimer

Le sentiment d’admiration fait souvent partie des premières émotions au début d’une relation amoureuse. « Elle » l’admire pour ses succès professionnels, son sens de l’humour et sa gentillesse. « Il » a trouvé la femme idéale, celle qui correspond à ses rêves. Chacun cherche l’assurance et la reconnaissance dans le regard de l’autre. Ce merveilleux aveuglement réciproque serait, pour la plupart d’entre nous, une condition essentielle à l’amour durable.

Les pièges de l’admiration

Bien sûr, il est primordial d’admirer l’autre. Ce sentiment demeure la base d’une relation amoureuse solide. Sans l’admiration, l’étincelle est fragile et la flamme peut alors s’éteindre.

Cependant, si l’admiration est manifestée à outrance, cette attitude peut devenir très lourde à vivre pour le partenaire concerné. Il peut arriver qu’un membre du couple profite des qualités de l’autre afin de se valoriser en société et auprès des siens. L’être admiré au point d’être vénéré craindra de décevoir l’autre s’il ne répond pas à ses attentes. L’idolâtrie prend toute la place au détriment de l’amour véritable.

L’admiration qui repose sur des valeurs purement superficielles, tels la fortune, la renommée, les exploits, n’est pas une garantie de l’amour. Si, ces valeurs disparaissent, il ne subsiste alors plus rien de la relation amoureuse.

Les couples d’aujourd’hui 

Jusqu’aux années 60, il était facile d’apprécier son conjoint pour son rôle de pourvoyeur et de protecteur de la famille. Il en allait de même pour le mari qui admirait son épouse pour ses qualités de femme au foyer et de bonne ménagère. Mais, aujourd’hui, on s’émerveille plutôt devant les qualités pouvant contribuer à la réalisation personnelle de l’autre. Les modèles traditionnels ayant disparu, il faut maintenant admirer son égal. La femme d’aujourd’hui dirige son besoin d’admiration sur les qualités réelles de l’homme avec qui elle partage sa vie. Par exemple, elle s’émerveillera devant ses qualités de bricoleur, ses talents de bon père et même sa beauté physique.

Le désenchantement salutaire

Pour qu’elle soit équilibrée, l’admiration amoureuse doit faire face à la réalité de la vie. Quand surviennent les épreuves et les difficultés, que la magie qui entourait jadis les premiers moments s’étiole, l’homme et la femme commencent à se connaître tels qu’ils sont. C’est une étape fragile, mais décisive. Le succès et le bonheur dépendent de la voie qu’ils emprunteront à ce moment.
Une chose est certaine, la passion en amour ne dure pas, elle se transforme. Il est tout à fait normal que la désillusion remplace l’admiration. C’est justement cette étape cruciale qui apprendra au couple à se découvrir vraiment et à s’engager l’un envers l’autre.
Puisque l’admiration mutuelle est une nourriture essentielle du couple, apprenez à nouveau l’art de complimenter votre partenaire pour ses réelles qualités et faites-lui plaisir en lui disant ce qu’il fait bien.

Des côtés admirables insoupçonnés

Lorsque vous recherchez les qualités admirables de votre conjoint, vous êtes mieux préparés pour surmonter les épreuves et les difficultés. Pour donner de la force à votre relation amoureuse, cette réalité est essentielle. Toutefois, il n’est pas facile, après des années de vie commune, de redécouvrir l’autre.

Mais, la recette n’est pas si complexe. Il s’agit d’écouter et de communiquer de façon positive. Il faut se souvenir des qualités qui vous ont attirés l’un vers l’autre, lors de vos premiers moments. Bref, faites revivre la flamme que vous pensiez éteinte. Ne soyez pas trop critique quant aux écarts de l’autre, nul n’est parfait. Les remontrances constantes peuvent, à long terme, saccager votre amour. Faites preuve d’indulgence! Il est possible d’être en désaccord sans devenir désagréable.

Toutes les étapes de la vie de couple sont souvent bouleversantes. Les conjoints sont confrontés à la naissance, à l’entrée des classes, au départ des enfants devenus adultes, à la crise de la quarantaine, à la maladie et au vieillissement. L’important est de savoir coordonner ses envies avec celle de l’autre tout en continuant à l’admirer sans excès, avec amour et respect.

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires