10 trucs pour aider le parent célibataire à rencontrer l'âme sœur

Au Québec, les statistiques ont mis en lumière que presque 28 % des familles sont monoparentales, et parmi celles-ci, environ 8 sur 10 sont dirigées par des mères seules. Cela représente donc plus de 355 000 personnes qui, en plus de travailler et s’occuper des tâches en tout genre, doivent prendre soin d’un ou plusieurs enfants, le plus souvent en s’oubliant soi-même…                                                           

Pourtant, même si le manque d’énergie, la crainte de l’échec et le peu de temps libre semblent être des obstacles majeurs à une vie amoureuse épanouie, il est parfaitement possible de rencontrer quelqu’un… C’est arrivé à plusieurs personnes, et sûrement aussi dans votre entourage immédiat, alors pourquoi pas vous? Voici quelques trucs qui devraient vous aider à rencontrer cette personne toute spéciale qui saura vous réconcilier avec l’amour…

1- Réglez votre passé

C’est peut-être une phrase clichée, mais elle n’en est pas moins vraie… Il vous sera impossible d’être prêt(e) à rencontrer une nouvelle personne si votre ex hante encore vos nuits et vos journées. Et là, on ne veut pas dire seulement que vous en êtes encore amoureux. La haine, le ressentiment et le sentiment d’injustice vous empêchent d’être bien avec vous-même. Alors : on pardonne, on oublie, on évite les crises… Et on passe enfin à autre chose!

2- Arrangez-vous

Cela ne veut pas dire qu’il faut porter des talons hauts, du maquillage, ou se raser de près tous les jours, même la fin de semaine… Restez vous-même, mais tâchez tout de même d’être toujours présentable! On ne sait jamais quand on va tomber sur notre âme sœur. Au dépanneur, au parc, au bureau, dans la file d’attente de la banque?

3- Faites des activités avec vos enfants

N’hésitez pas à sortir le plus souvent possible avec vos enfants : des randonnées, du ski, des spectacles (il y en a beaucoup de gratuits), des sorties à la bibliothèque ou au musée, etc. Et n’imaginez pas que tous les autres parents autour de vous sont en couple… Presque 1/3 ne le sont pas, alors vous avez toutes vos chances!

4- Prenez du temps pour vous

C’est plus facile à dire qu’à faire, mais il y a toujours moyen de s’arranger. Vous pourriez, par exemple, échanger des soirées de gardiennage avec d’autres parents qui sont dans la même situation que vous. Ensuite, profitez-en pour faire une activité qui vous plait vraiment : cours de danse, cours de cuisine, spectacle, ou autre… Si vous y allez seule, tout le monde saura que vous n’êtes pas en couple!

5- Essayez les sites de rencontre

Cette méthode de rencontre ne convient pas à tout le monde, mais essayer ne peut pas faire de mal. Beaucoup de personnes ont trouvé leur âme sœur sur un site Internet, même celles qui étaient réticentes au départ. Ce sera peut-être votre cas?

6- Parlez-en à vos amis

Les amis d’amis ne sont pas toujours des « loosers » et il est fort possible que votre voisine de palier ou votre collègue du bureau connaisse quelqu’un qui semble vous convenir parfaitement… sans oser en parler! Sans paraître pour autant désespéré, vous pouvez glisser de temps à autre un mot dans la conversation afin de laisser savoir que vous n’avez rien contre un « blind-date. »

7- Acceptez toutes les invitations

Que ce soit le party d’Halloween d’une collègue, un après-midi au parc, une fête d’enfants ou un 5 à 7 professionnel, essayez d’être là. Bien sûr, les invitations de dernière minute seront un peu difficiles à organiser avec les enfants, mais si vous avez un réseau de personnes proches (famille, amis, autres parents célibataires), il devrait quand même être possible de sortir au minimum une ou deux fois par mois … Et il suffit d’une seule fois pour rencontrer cette personne toute spéciale!

8- Ne compliquez pas inutilement les choses

Bon, quelqu’un de « normal » (c’est-à-dire, quelqu’un qui ne vous rebute pas au premier coup d’œil) vous a abordé à l’improviste… Ne commencez pas à dénigrer cette personne avant même d’avoir essayé. On n’est jamais amoureux une minute avant de l’être! Donc, tout est possible. Ne vous dites pas que ça ne marchera jamais, que vous n’avez aucune chance, que vous n’avez pas le temps. Peut-être cette personne a-t-elle fait un grand effort sur sa propre timidité pour vous parler. Peut-être que c’est aussi quelqu’un qui a des enfants. Peut-être que vous avez un nombre incroyable de points communs. Comment le saurez-vous si vous vous éclipsez au moindre sourire qui semble un peu trop entreprenant?

9- Prenez les devants

Vous avez un œil sur X, qui est célibataire (avec ou sans enfants, au choix.) Vous voyez bien que vous ne le (la) laissez pas indifférent… Qu’est-ce qui vous empêche de faire le premier pas, de proposer une sortie, un café, un spectacle? Le pire qui puisse arriver, c’est que l’autre dise non. Et même là, ce n’est peut-être pas un non définitif. Peut-être que la personne n’était pas libre, mais que votre hardiesse va l’encourager à faire un autre pas bientôt!

10- Enfin… Ayez confiance en vous et ne vous découragez pas!

Ce n’est pas parce que vous avez raté une relation (ou plus) que vous ne méritez plus de vivre une relation intime avec un autre être humain. C’est tout simplement que cette personne ne vous convenait pas (ou plus). Voyez la vie du bon côté, soyez joyeux, arborez votre plus beau sourire… Et vous ferez craquer quelqu’un très vite!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie
 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires