10 expressions à ne pas dire en couple

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Voici les mots qui tuent! Vous savez, ces expressions qui alimentent le nuage qui plane au-dessus du couple? J'ai répertorié les dix principales. Elles s'appliquent autant aux hommes qu'aux femmes, alors faites en sorte d'en prendre bien note afin de ne pas les répéter au quotidien!

Si tu fais ça, je...

Ces mots annoncent inévitablement un chantage, attitude qui n'a pas sa raison d'être au sein d'un couple. « Si tu vas voir tes amis ce soir, je ne te donnerai pas de sexe pendant une semaine! » Sur le coup, vous pensez sans doute que c'est une stratégie efficace, mais à long terme, votre couple en souffrira. Laissez tomber le chantage émotif, et expliquer plutôt votre désaccord. Votre partenaire sera plus enclin à vous écouter.

Laisse faire!

Cette expression laisse le doute à l'autre qu'il n'est pas aussi efficace que vous le souhaiteriez. Vous essayez de lui expliquer vos émotions concernant une situation, mais il a de la difficulté à cerner le problème. En lui lançant un « laisse faire! » en plein visage, c'est comme s'il n'en valait pas la peine. Allez au bout de votre pensée, c'est de cette façon que la communication au sein du couple peut être améliorée. L'autre apprendra aussi à mieux vous connaître. 

En tout cas!

Beaucoup de femmes utilisent cette expression; elle a même été caricaturée à plusieurs reprises! Vous êtes en discussion avec votre conjoint, les paroles commencent à s'enflammer, et comme vous êtes à court d'arguments, vous lancez un « En tout cas! ». Comme si ces mots annonçaient une fin incontestable. C'est très frustrant pour l'autre de se faire clouer le bec par un « en tout cas » bien senti! D'autant plus s'il est suivi d'une séance de bouderie digne d'un enfant de neuf ans. Écoutez-le, jusqu'au bout.

Y'a rien!

Votre partenaire a le sentiment qu'il y a quelque chose qui ne va pas, et vous demande tout bonnement ce qui vous tracasse. De grâce, ne répondez pas qu'il n'y a rien lorsque c'est tout le contraire. Votre conjoint vous ouvre une porte à la discussion, c'est le moment idéal pour tenter de régler une situation. Il fait partie de votre vie, c'est normal qu'il s'inquiète de vos états d'âme. Si vous ne voulez vraiment pas en discuter pour le moment, expliquez-lui que vous ne voulez pas en parler maintenant, et que cette discussion est remise à plus tard. Tenez cette promesse!

T'es comme ta mère!

Lorsque ces paroles sont lancées, c'est rarement pour dévoiler à l'autre qu'il est aussi bon que sa mère en cuisine! On soulève un point faible familial, et on l'utilise à toutes les sauces dans un contexte conflictuel. C'est vraiment déconseillé! Votre amoureux ou amoureuse est une personne à part entière; nul besoin d'établir des comparaisons. Laissez la belle-famille en dehors de vos conflits.

Tu ne seras pas capable!

Douter des capacités de l'autre est une source inépuisable de frustrations. Il tente de monter la bibliothèque que vous avez choisie, mais vous rôdez autour en lui lançant un « tu ne seras pas capable! » ou (presque pire!) « Je vais appeler mon père, il sera capable LUI ». Laissez-le évaluer par lui-même s'il sera en mesure d'accomplir la tâche ou non. N'oubliez pas que diminuer l'autre est une forme de violence psychologique qui est très nocive pour le couple.

C'est ça, vas-y!

Ici, tout est dans le ton que vous employez. Il a planifié un voyage de pêche avec ses amis, mais vous aviez en tête une fin de semaine de couple. Après quelques arguments plus ou  moins fructueux, vous lui lancez un « c'est ça, vas-y! » sur un ton qui mentionne aussi un « gare à toi à ton retour! » Votre conjoint n'a pas besoin de ressentir de la culpabilité pendant tout son voyage entre copains. Il a aussi droit à ses moments bien à lui et votre week-end en amoureux n'est que partie remise! Pourquoi ne pas en profiter pour penser seulement à vous lors de ces moments en solo?

On sait bien toi...

Un mélange de sarcasme et de dénigrement, ces paroles laissent un goût amer. « On sait bien toi, tu ne termines jamais ce que tu commences! » C'est la meilleure façon d'étiqueter l'autre de façon négative et ainsi nuire à la relation harmonieuse du couple. Ne généralisez pas un comportement qui vous agace chez l'autre, et ne croyez pas que cette conduite est gravée à jamais dans le temps. Je le dis souvent, tout est dans la façon de le dire. Maximisez le « JE » en minimisant le « TU » dans les discussions.

Tes amis sont imbéciles

Vous trouvez que ses amis manquent de classe, sont trop bruyants ou enfantins. D'accord, mais sachez que ce sont les siens et non les vôtres. Choisir de partager sa vie avec quelqu'un, c'est aussi accepter sa réalité. Vous n'êtes pas dans l'obligation de devenir les meilleurs amis du monde, mais ayez un brin de tolérance envers son entourage. Vous avez le droit de ne pas les adorer, mais cessez de les critiquer devant le principal intéressé. C'est une situation conflictuelle qui peut être facilement évitée.

À quoi tu penses?

La fameuse question! C'est simple, personne n’aime se la faire poser! De minute en minute, nos pensées vagabondent sur différents sujets, pertinents ou non. Pourquoi cette soif de toujours vouloir savoir à quoi l'autre réfléchit? Non, il ne pense pas toujours à vous et non, ce n'est pas toujours contre vous. Et vous savez quoi, ces pensées lui appartiennent. S'il a envie de les partager, il le fera.

Véronique Larivière, sexologue

Vous aimerez aussi

Commentaires