10 dépenses que l'on cache à son conjoint

Lorsqu'il est question d'argent, nous avons toutes des petits secrets. Il n'est pas rare que les femmes fassent des cachotteries pour éviter les réflexions de leurs conjoints lorsqu'elles se permettent des petits luxes. Eh oui, même si nous gagnons notre propre argent, personne n'aime se faire dire « Quoi? Une autre paire d'escarpins noirs? Tu n'en avais pas assez? » ou encore « Bien sûr, tout le monde sait que l'argent pousse dans les arbres! »

Sans plus attendre, voici 10 dépenses les plus populaires que l'on cache à nos conjoints... pour leur propre bien! Parce que, bien sûr, nous ne tenons pas à ce que ces messieurs stressent trop!

Les souliers

On ne sait pas pourquoi, mais les chaussures occupent bien souvent la première place! Nous avons souvent plusieurs paires de souliers qui s'entassent au fond du garde-robe sans que monsieur soit au courant. Nous les sortons à l'occasion, et répondons à son regard interrogateur d'un air innocent « Non, non, ce ne sont pas de nouvelles chaussures, je les ai achetées il y a très, très longtemps... »

Les sacs à main

Voilà un autre accessoire de mode auquel nos amoureux n'ont rien compris. Un sac noir à pois jaunes, ce n'est ABSOLUMENT pas la même chose qu'un sac jaune à pois noirs! Alors, pour s'épargner de longues et fastidieuses explications sur le b.a.-ba de la mode, on évite tout simplement de montrer nos achats. De toute façon, il y a de fortes chances qu'ils ne les remarquent même pas.

Les bijoux

S'il est assez difficile de cacher l'achat des « vrais » bijoux, il en va autrement des colliers, boucles d'oreilles et autres babioles de fantaisie que l'on trouve dans tous les magasins. Comme ces bijoux sont relativement bon marché, nous avons parfois tendance à en acheter pour « matcher » toutes nos tenues. Et comme nous savons que nous ne les porterons qu'une ou deux fois, nous préférons cacher leur existence! Ces articles disparaîtront facilement lors de la prochaine vente de garage.

Les vêtements

À chaque changement de saison, les magazines nous rappellent qu'il faudrait peut-être « updater » notre look. Nous avons beau affirmer à tout le monde que nous ne nous laissons pas influencer par les diktats de la mode, la plupart d'entre nous ne peuvent s'empêcher d'acheter de temps à autre un nouveau morceau de linge. Et bien sûr, comme nous souhaitons aussi le porter, nous ajoutons « C'était en spécial » ou « C'est fou ce qu'on peut trouver dans les friperies, de nos jours! » Seule exception : la lingerie fine! Les hommes adorent voir qu'on a dépensé une fortune pour leur propre plaisir.

Les sorties au resto

Une sortie occasionnelle, ce n'est pas grave... Le problème, c'est quand nous allons tous les mercredis manger des sushis ou des tapas avec les copines du bureau, pendant que Monsieur se demande comment on va payer les vacances. Évidemment, pour éviter un esclandre, il est préférable d'oublier de le mentionner! Je connais même quelqu'un qui prépare consciencieusement son lunch et l'offre au premier itinérant qu'elle rencontre.

Les cadeaux

C'est l'anniversaire d'une collègue? Notre voisine vient d'avoir un bébé? Le professeur de Junior est en congé-maladie? Il faut absolument marquer le coup avec un bouquet de fleurs, une boîte de chocolats ou tout autre article original. Nos chers hommes pensent souvent que c'est inutile et que cela ne vaut pas la peine. Mais nous, nous connaissons les bonnes manières!

Les cosmétiques

Voilà une autre source de dépenses qu'il est souvent préférable de camoufler. Les petits pots de crème, produits de maquillage et parfums sont souvent hors de prix, mais nous avons du mal à nous en passer. Souvent, nos conjoints ne peuvent concevoir qu'un tube de 100 ml coûte plusieurs dizaines de dollars, surtout lorsqu'ils voient qu'une autre crème, juste à côté, affiche un prix bien inférieur. La solution? On magasine sans eux, et on s'empresse de placer notre achat dans l'armoire de la salle de bain.

Les articles de déco

Laquelle parmi vous n'a jamais acheté un bibelot « adorable » ou un nouveau cadre sans en toucher un mot à votre amoureux? La meilleure façon de réussir cette opération consiste ensuite à lui trouver une place de choix dans la maison. Lorsqu'il remarquera enfin l'article en question (parfois après plusieurs jours), monsieur ne pourra que complimenter votre choix.

Les produits fins

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, mais certains hommes sont peu sensibles aux produits culinaires. Entre un vinaigre blanc et un vinaigre infusé à l'échalote et aux framboises, il y a de fortes chances qu'il ne remarque pas de différence. Alors, pour éviter les commentaires désobligeants sur le prix de cette (mini) bouteille, on préfère le garder sous silence et savourer notre salade tranquillement. Cela s'applique aussi aux huiles, épices, fromages, etc.

Les « gâteries » pour les enfants

Les mamans sont incorrigibles! Même lorsque les finances sont serrées et que nous devons faire attention aux dépenses, nous ne pouvons nous empêcher de gâter nos petits trésors : jouets, vêtements, sorties, etc. Après tout, ils le méritent bien!

Vous pensez que tout ceci est un peu exagéré? Vous vous dites que vous ne cachez rien à vos conjoints? Allons, un peu de franchise... Même si, en effet, vous faites partie de celles (peu nombreuses) qui ne cachent pas leurs achats, est-ce que vous dévoilez toujours leur prix réel? Il y a fort à parier que la paire de souliers à 75 $ qui se cache au fond du placard a, par on ne sait quel miracle, été réduite à 20 $ le jour ou vous avez décidé de l'acheter!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires