Comment éviter que l'anxiété ne nuise à la sexualité?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue
Couple dos à dos

Il m'arrive parfois de croire que l'anxiété et le stress soient le malaise principal de notre décennie. À mon bureau, c'est incroyable le nombre de problématiques sexuelles que j'évalue être reliées à l'anxiété. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'estimais important de vous faire part de mes petites astuces pour y remédier et ainsi vous aider à retrouver une sexualité zen et épanouie. 

Définissons d'abord deux sortes d'anxiété pouvant nuire à votre vie sexuelle. 

L'anxiété quotidienne

Ce type d'anxiété est présent pratiquement tous les jours et résulte généralement d'un syndrome de SuperMan ou de la SuperWoman. 

  • Impression de toujours manquer de temps
  • Sentiment d'être dépassé par le quotidien
  • Être à bout de nerfs et avoir moins de patience
  • Sensation de perdre le contrôle

Bref, il n'y a pas beaucoup de place dans l'horaire pour la sexualité! Et si un moment se libère, c'est la fatigue qui embarque et le désir n'y est pas pour autant. Les gens victimes du syndrome de SuperMan ou de la SuperWoman ont tendance à avoir des agendas hyper chargés et tout le temps disponible doit être maximisé et constructif. À la longue, ce rythme de vie devient suffocant et nuit fortement au désir de rapprochement. 

Combien de fois ai-je entendu : 
«C'est impossible de me laisser aller complètement tant et aussi longtemps que ma liste de tâches n'est pas complétée.» 

Malheureusement, cette liste s'alourdit de jours en jours et au final, les rapprochements surviennent rarement voire jamais.

Trucs pour remédier à l'anxiété quotidienne

  • Laissez des moments dans votre agenda et inscrivez -IMPRÉVUS-

Il faut ce genre de moments dans votre horaire, car vous aurez toujours l'impression d'être surchargés et l'anxiété sera à son comble si vous avez un réel imprévu. Pas d'imprévu? Profitez-en pour relaxer.

  • Dressez la liste des priorités

Personnellement, je détiens des listes de toutes sortes. Elles m'aident à relativiser mon temps et à gérer mes priorités. À ce moment précis, quelle est le top 5 de vos priorités? À partir de cette liste, que pouvez-vous faire pour les combler? Une à une, cochez-les selon le rythme qui vous convient.

  • Donnez-vous le droit au plaisir

Il faut absolument libérer toute cette tension sans quoi vous allez carrément exploser. Vous êtes en pleine vaisselle et votre partenaire vous prend par surprise et vous démontre une envie sexuelle soudaine... Croyez-moi, la vaisselle peut attendre. Profitez de ce moment de spontanéité pour vous retrouver et avoir du plaisir. 

  • Planifiez des moments en couple

Au moins une fois par mois, votre agenda devra contenir un espace réservé pour votre couple. Une fin de semaine dans une auberge, une escapade ailleurs au Québec, un spectacle, une soirée cinéma, etc. C'est primordial pour la santé de votre couple. Ce moment sera parfait pour vous faire décrocher du quotidien!

L'anxiété sexuelle

Au-delà de l'anxiété quotidienne, il y a celle intimement reliée à la sexualité. Bien que le sexe soit considéré comme un moyen efficace pour diminuer le stress, il n'en reste pas moins qu'il peut aussi en être la source. En voici quelques exemples :

  • Une carence au niveau de l'estime de soi

Lorsque notre estime de soi n'est pas à son top, il est difficile de complètement s'abandonner à l'autre. Il y a toujours cette voix qui nous renvoie à des doutes concernant notre pouvoir de désirabilité. La peur de ne pas être assez beau/belle, la crainte de nos complexes, etc.

  • Les mauvaises expériences

Les expériences du passé peuvent être une source d'anxiété sexuelle non-négligeable. C'est le cas des abus sexuels, du harcèlement physique, psychologique et sexuel, de la violence conjugale, etc. 

  • L'éducation

L'éducation sexuelle que nous avons reçu peut aussi avoir un effet négatif sur notre sexualité. Par exemple, certains parents peuvent transmettre maladroitement que le sexe est sale et qu'il ne faut absolument pas s'y adonner. Cette image négative peut rester ancrée dans notre tête et provoquer une anxiété sexuelle qui se poursuit à l'âge adulte. 

  • L'anxiété de performance

On a tendance à croire que ce sont surtout les hommes qui souffrent d'anxiété de performance mais les femmes aussi. C'est la crainte de ne pas être à la hauteur, de ne pas être en mesure de procurer du plaisir à l'autre, d'éjaculer trop vite, de ne pas avoir d'orgasme, de ne pas être assez démonstratif(ve), trop..., etc. 

Quoi faire pour contrer l'anxiété sexuelle?

Les signes d'une anxiété quotidienne et/ou sexuelle sont nombreux. Baisse de libido, difficulté à avoir ou maintenir une érection, lubrification inadéquate chez la femme, des pensées négatives concernant la sexualité, des images mentales désagréables des expériences passées, etc.  

D'abord, discutez-en avec votre partenaire. Ensemble, vous allez être en mesure d'évaluer les pistes de solution possible pour améliorer votre situation. Si la tension monte pendant la relation sexuelle, n'hésitez pas à en parler immédiatement. Prenez une pause. Respirez bien. Ne vous mettez pas trop de pression et allez-y à votre rythme. 

N'hésitez pas à rencontrer un ou une sexologue afin de discuter des sources de votre anxiété! Il ou elle saura vous donner certaines stratégies pour vous aider à profiter d'une sexualité plus zen!

Suivez la sexologue Véronique Larivière sur Facebook!

Vous aimerez aussi