Astuces pour un jardin communautaire florissant

Émission
Les Airoldi habillent...
Épisode
La salle à manger, le coin BBQ et la touche finale du salon extérieur
Jardin communautaire

À défaut de disposer de l'espace nécessaire dans sa cour pour l'entretien d'un jardin, le programme des jardins communautaires se révèle une solution intéressante pour toute la famille. Pour des résultats fabuleux et un jardin florissant, il est important de tenir compte de certains éléments notamment l'espace, les plants choisis et l'entretien général.

L'espace

Il va de soi que l'espace restreint constitue l'une des plus grandes contraintes des jardins communautaires. En effet, les membres louent fréquemment un lot de 3 mètres sur 6. Rationaliser l'aménagement du potager devient une solution à considérer. Pour se faire, la division du jardin en plates-bandes de 15 à 25 centimètres de largeur suffit amplement.

Les plants choisis

Planifier les espèces qui seront plantées dans ce terrain limité devient très important afin d'assurer une consommation de produits durant toute la saison. La rhubarbe, les courges, les pommes de terre et les asperges sont des exemples d'aliments à éviter puisqu'ils sont moins producteurs et ont tendance à s'étaler.

Privilégier des légumes ayant des vitesses de croissance différentes et complémentaires. Par exemple, les radis peuvent être semés entre les légumes à croissance lente comme les carottes ou les choux. Ainsi, vous économiserez de l'espace et réduirez la croissance des mauvaises herbes réduite.

L'entretien

Pour conserver un potager en santé, visitez votre parcelle au moins une fois par semaine afin de l'arroser, de récolter et surtout de déceler les problèmes et les mauvaises herbes. Répandre du paillis dans les allées et autour des plants peut faire gagner du temps quant à l'entretien des pousses indésirables. Toutefois, si la saison estivale est très pluvieuse, le paillis organique favorisera la multiplication de limaces.

Vous aimerez aussi

Commentaires